• Sexualité énergétique

    Sexualité énergétique

    La sexualité énergétique...ou inversion des polarités...

    L'énergie sexuelle m'a permis de remonter à la source/MOI alors que désormais la source/MOI descend en moi. Concrètement, je dirais que l'énergie sexuelle fut une sorte de clef d'apprentissage (ou de programmation), m'aidant à revenir à MOI...tandis que la sexualité énergétique est une finalité : JE suis MOI et JE contiens tout : alimentation, émotions, sexualité, collectif/communauté...

    La fréquence n'est plus la même car je n'ai plus de question, de connexion à implanter, de travail à effectuer...plus d'attente, de désir, de fantasme...plus d'intérêt particulier à stimuler désir, orgasme ou même extase vibratoire...tout s’éteint car la sexualité EST.

    Lorsque j'atteins ce "point 0", le paradoxe est toujours le même : tout se termine...et alors tout commence ! La sexualité revient à sa juste place, un élément comme un autre....je respire, je vis...je fais acte d'amour physique...ou pas...cela n'a tellement plus d'importance.

    Là encore, je perçois cette légèreté liée à toute fin de recherche. Le résultat n'est en aucun cas stupéfiant comme je m'y attendais lorsque j'ai débuté mon cheminement sexuel : pas de grandes envolées dans mes ressentis, pas de nouveautés transcendantales, pas de magie particulière...non...rien...vraiment rien de plus qu'avant...ces espaces en duo amoureux peuvent être classiques, banals ou détonants, merveilleux et énergétiquement très porteurs....mais ils ne m’apportent rien de plus en fait...ils appartiennent à ce que je suis, c'est tout...ni plus ni moins...

    Ce qui change ici, c'est que JE suis simplement présent. MOI en tant que cellule originelle...JE suis "Mesnet" et "lui"...et le lit aussi...et les draps, la chambre, les sons...c'est MOI qui vis cette sexualité "normale", cette dernière se baladant sans façon entre  le "bof" et le "wahou" ! :)

    Mais finalement, MA sexualité est quand même fondamentalement "différente"...elle n'est plus en "recherche" de MOI mais en présence...et surtout "en amour"...un amour hyper évident pour "nous deux/MOI/TOUT"...et donc ici, se déploie quelque chose de nouveau que je ne saurais pas encore vraiment nommer, mais MA sexualité devient alors évolutive, expansive et sans limite...et profondément humaine pour tout dire :)

    C'est cela que j'appelle aujourd'hui la sexualité énergétique : c'est MOI qui actionne l'acte physique et j'y mets une myriade de moments présents toujours différents. La sexualité devient quantique à part entière, elle ne se vit plus comme une exploration devant me mener quelque part mais plutôt comme une extension naturelle de ce que JE suis...mouvante, sacrée, innée, unifiée...et lorsque cette porte est enfin ouverte, c'est un nouveau continent qui s'ouvre à soi...MOI :)

     

    Mesnet Joséphau-Charrier,

    juin 2020

    Lire ces étapes :

    Le corps, ce continent perdu

    Différence entre énergie sexuelle et sexualité énergétique

    J'aime bien ce terme d'instase sexuelle, à lire dans son intégralité ICI : "il y a cette expression : “extase sexuelle”. Extase, étymologiquement, vient de ex (en dehors) et stase (se tenir). Signifiant le plaisir qui submerge quand on est transporté hors de soi. C’est une vision excentrique. Vers l’extérieur. Vers l’autre. Vers des objets ou des situations externes. Alors je voudrais te parler d’”instase sexuelle.” Le mot instase existe. Il désigne bien la démarche d’intériorisation intense qui amène au sublime. Le mouvement concentrique. C’est bien ce dont il s’agit. Se retrouver. A l’intérieur de soi". Sexualité Heureuse

     

     


    Tags Tags :